Le Comptoir des Plaisirs

Maison close où vous trouverez plaisirs en tout genre, forum externe lié au jeu pirates-caraibes.com


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Monsieur le comte D'Aradan, noble gentilhomme et hardi paillard

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

*Chaude nuit d'été, devant un bordel de Port-Louis, prospère citée coloniale française située quelque part dans les antilles. Une luxueuse berline aux armes de son propriétaires peintes sur les portières s'arrête. En sort tout d'abord un valet qui aide aussitôt son maitre a descendre, par un signe de la main celui-ci envois alors le premier ouvrir la porte et avant que son employeur entre, annoncer:*

-Jean Alcofrybas Louis François D'Aradan, baron d'Aradan, comte de Chaillemont et de Leuzembosc, membre de la cour de France, capitaine des armées du roy, Loup d'Azur et amant des arts!!!

*c'est alors que l'aristocrate fait son entrée. Bien battit et de taille moyenne, la quarantaine, les yeux verts, la barbe courte et impeccablement taillée assortit a une abondante perruque brune, une magnifique veste pourpre brodée que son serviteur lui ôte, de même que la perruque et un baudrier supportant un magnifique sabre mamelouk damasquiné, dévoilant une chevelure nouée en queue de cheval, une chemise bouffante chargée de dentelle aux poignets et un abondant jabot de soie dans un gilet de couleur fauve du même style que la veste, un haut de chausse assortit a la veste, quoique d'une nuance plus bourgogne que pourpre. des bas de soie d'un brun ambré raccordes au gilet. Pour clore cela des souliers de cuir noir aux talons rouges et a la boucle d’argent chacune dans lesquelles étaient noués un discret ruban de la même étoffe que la veste.*

*a son valet*
-Accroche donc cela sur le porte manteau, Bernard.
*plus fort, au bordel lui meme*
-Que l'on me mène la maquerelle et un flacon de porto, ventredieu!, l'on m'as entretenus que l'on pouvait ici foutre en payant et que la prestation était de qualité, par Dieu et par le roi, j'en jugerais! Ha!

Voir le profil de l'utilisateur
Le dernier arrivé en date sort de l'ombre de la table au fond de la salle pour s'approcher doucement, sous les yeux des occupants et occupantes et bien entendu sous le regard observateur de Clémente, la chef des lieux

Sir d'Aradan, sachez qu'ici on ne "fourre" pas qui que ce soit, on prend du plaisir avec des personnes qui en ont l'expérience et la maitrise.

Le jeune homme fait apparaitre légèrement sa lame

Sachez Sir, que ce n'est en aucun cas une menace, mais le moindre mal fait à une des filles ici présentes pour vous servir, et c'est vos bijoux de familles qui iront se fourrer dans votre bouche.

Plante sa lame entre les deux jambes de l'homme puis l'enleve et fais signe aux filles présentes non loin de s'approcher.

Et n'oubliez pas de payer en sortant, bien entendu .

Voir le profil de l'utilisateur
*le noble écoute le jeune homme jouer sur les mots avec un regard graveleux et un sourire malicieux, et ce jusques a ce que viennent les provocation, ce qui les changes aussitôt en un regard fier et un rictus méprisant, le menton également légèrement levé de manière hautaine, en reste la jusques a ce que ce gamin vienne faire l'affront de piquer son fer devant ses pas. S’écrie alors, tout en faisant un signe a son valet qui lui tends immédiatement le baudrier au magnifique cimeterre d(acier de Damas*

-Par la tete-Dieu, mon Sieur! Sachez vous que, sur mon honneur de gentilhomme, il n'est point dans mes habitudes de maltraiter femelle, qu'Il me damne et me refuse a jamais le salut si je m'y met! La moitié de ma vie j'ai combattu pour Le Roi et La Patrie, menant campagne jusques dans le pays du grand Turque, et même si mon seigneur et seul maitre avec Dieu as interdis les duels, ceci n'en serra point un, par la Vierge, mais la mise a mort d'un faquin sans respect ni qualité! Suppliez que je pardonne votre conduite, cadédis!, ou sortez que je vous raccourcisse au clair de lune! Je suis venus ici dans le but de me détendre, point pour entendre les insultes d'un zirou d'affutiot drolet puceau de sa prime bataille tout juste bon a se battre avec un tire-chaille, par la grôle, la cheub, le luma, la rapiete et la couasse!

*se dit a lui même: -Plus aucune manière ces jeunots, m'étonnerait qu'ils voient leur barbe grise...*

Voir le profil de l'utilisateur
Je vous ai signalé que ce n'était pas une menace, et cela n'en ai pas une.
Je connais les gars dans votre genre, pour en avoir cotoyer beaucoup en angleterre et en france, de belle parole, un beau langage, mais une main violente par derriere.

Passez un agréable séjour, et tenez, jour de bonté, la premiere tourné et pour moi .

Fais signe au barman de servir un double scotch

Voir le profil de l'utilisateur
-Ha!

*accepte le verre et prends place dans un luxueux fauteuil, en prends un lampée et l’apprécies d'un grand sourire avant de rire de façon joyeuse*

-Par cette symbolique tournée dont vous me faites offrande, mon brave, vos tords sont absous...

-Malgré cela je pourrait moi même vous désigner du doigt le mieux maladif et dégénéré de toutes les mules chevelues de mon pays poitevin, pareil a un vieillard mourant de sa lèpre quand au genre équestre et affirmer qu'il se trouve être le mieux pur et noble des alezans d'espagne, au sang plus bleu que la moyennes des gentilhomme montant ses frères, il n'en reste pas moins une vielle carnasse... De manière semblable que vous eûtes affirmé vos odieux propos et villes attitudes être immaculés et innocents, ce n'en demeure pas moins outrages tels que je n'en ai jamais laissés passé. Je vous laisse a votre roture, vaquez.

-Mais avant cela, deux choses. Indiquez donc, vous a moi, le prix attaché a la vertu de cette jeune brunette toute a mon gout, la bas, par le sang-dieu, j'en donnerais le triple, et avant tout m’amenez quelque gérant de ce lieu que je lui parle un instant.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum