Le Comptoir des Plaisirs

Maison close où vous trouverez plaisirs en tout genre, forum externe lié au jeu pirates-caraibes.com


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Visite diplomatique.

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Visite diplomatique. le Mer 12 Déc - 19:11

Poppea nommée depuis peu à la tête de la confrérie du Lys, décida d'aller à la rencontre des guildes de Liberty.
Son premier choix se porta sur le comptoir des plaisirs, pour y retrouver une ancienne lyssoise du nom de Clémente.

Que de temps et de chemin parcouru pour toutes les deux.
Les deux femmes ne s'étaient pas vu depuis longtemps.

Elle se dirigea directement au bar.
Regarda l'homme qui se dressait derrière.

-Bonsoir Monsieur, je désirais parler à Clémente ...
Annoncez lui que Poppea est dans ses murs.

Elle lui tendit un billet, l'homme lui fit un signe et s'éclipsa.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Visite diplomatique. le Jeu 13 Déc - 11:06

Robert Moustache, récemment nommé assistant de la patronne, tournait près du bar, veillant au bon travail des employés. La tâche n'était pas bien difficile. Il lui suffisait généralement de laisser ses pieds le guider sur les luxueux tapis en hochant la tête d'un air satisfait à chaque fois qu'il voyait un employé créer de nouvelles addictions chez les clients. Le plus difficile était toujours le passage dans les couloirs menant aux chambres, lesquelles laissaient parfois échapper des bruits qu'on préfèrerait ne pas entendre.
Mais la moustache n'en était pas là et, pour le moment, elle semblait intrigué par cette étrange femme qui attendait seule au bar.
S'approchant de cette cliente à grands pas, il se fendit d'un sourire chaleureux et vendeur sous son masque pour la questionner :


- Bienvenue au comptoir des plaisirs, que pouvons-nous pour vous ?

Et de la reconnaître, la succube du bal. Celle qu'il avait fuit avant de l'abandonner aux bras de leur général.
Heureusement, son anonymat était alors préservé par le masque rose d'Alejo.

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Visite diplomatique. le Jeu 13 Déc - 19:01

C'est d'un sourire entendu qu'elle accueilli le jeune homme.
Son odeur, sa prestance ne pouvait tromper Poppea, elle joua le jeu.

Regarde autour d'elle.

-J'aurais aimé rencontrer la maitresse de ces lieux... mais votre compagnie peut être des plus agréables si vous désirez mes faire la conversation...

Tend sa ma main blanche et glacée , attendant un baise main;

-Je me nomme Poppea la nouvelle capitaine du Lys et c'est à cette occasion que je suis venue rencontrée Clémente.... une petite visite de courtoisie en somme...

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Visite diplomatique. le Jeu 13 Déc - 22:24

*À quoi ça servait un billet ? Elle aurait pu lui donner une bourse, même quelques pièces, mais non... Elle lui avait tendu un bout de papier inutile. Comme si un papier, à part pour se torcher le c**, pourrait avoir de la valeur un jour !
Elle attendait qu'il lui rende service sans aucune compensation financière ou un quelconque remerciement ? Raúl, barman du Comptoir des plaisirs, ne lui ferait pas cette joie. Il allait se venger, il ne savait alors trop comment, mais il allait le faire.
Alors qu'il ouvrait le bureau de Clémente, il tomba nez à nez avec Violette. La matrone du comptoir la tendait à bout de bras, apparemment pour écarter l'odeur qui émanait de sa couche.*


"Ah RRrrraoul ! Vous tombez bien ! Violette a fait... petit popo... Hum... Vous pouvez vous en occuper ? Vous êtes un amoourrr !" *Bredouilla-t-elle tout en laissant l'enfant dans les bras de Raúl sans chercher à en savoir plus.

C'est alors que l'Espagnol eut un éclair de lucidité. Il redonna nonchalamment le bébé à la Française et lui annonça l'arrivée de la capitaine du Lys.*


"Hem... Youstément ! Yé souis là por vos annoncer qué Poppéa, votre amie, vos attend au rez-dé-chaussée. Elle est vénoue por proposer son aide, comme nono, en l'absence dé Shyriane. Elle séra donc ravie dé povoir chanyer votré fille !"

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Visite diplomatique. le Ven 14 Déc - 18:58

Violette

avatar
Entremetteuse
Clémente haussa un sourcil. Poppea dans sa demeure était déjà une surprise, mais alors pour remplacer momentanément la nourrice de Violette, voilà qui la prenait de cours.

Êtes vous bien sûr que vous ne confondez pas RRrrRaoul ? Je vous remercie, je vais aller voir ce qu'il en est.

Sa fille donc toujours dans ses bras, et retenant sa respiration, elle prit les escaliers pour rejoindre le bar. Elle continuait de s’interroger. Que se passait-il pour qu'elle postule à ce genre de poste ? La confrérie du Lys avait-elle fait faillite ? Elle se demandait si il était raisonnable de lui confier son chérubin. Premièrement, elle n'avait pour elle aucune amitié. Peut-être une once de nostalgie pour l'époque du Lys et sa réaction malgré tout amicale lorsqu'elle avait du les quitter avec pertes et fracas. Mais, surtout, cette femme était incapable de garder un mari, elle serait bien capable de lui perdre sa Violette !

Elle en était là de ses réflexions quand elle arrive au rez de chaussé. Son œil bien exercé ne manque pas de voir Robert s’apprêter à baiser la main de la lyssoise. Grave erreur ! Clémente avait déjà tout oublié de ses questions, et déboula comme une furie devant le petit couple.


Et bien, je dérange peut-être ?

Elle fusilla du regard Robert et lui colla Violette et sa couche malodorante dans les bras sans le moindre ménagement.


Violette vous réclame depuis des heures, pauvre enfant !

Puis elle se fendit d'un sourire hypocrite pour Poppea.

Quelle belle surprise de vous voir ici, très chère !

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Visite diplomatique. le Sam 15 Déc - 15:42

L'ambiance était feutrée et amicale, mais lorsque Clémente fit son apparition, Poppea sut de suite qui était la maitresse des lieux.

Elle dominait toute chose qui posait son regard sur elle, et dominait toute chose où elle posait son regard.

Son sourire laissait apparaitre un certain agacement.
Mais Poppea fit mine de rien voir, son calme naturel et sa froideur dissimulait son inquiétude.

- dame Clémente... je suis ravie de vous revoir.
Lorsque nous nous sommes quittées, tu n'étais qu'une jeune fille et te voilà femme à présent... plus épanouie que jamais.

Et cet endroit , une pure merveille, je reconnais bien là ton gout!
Mais ce n'est pas qu'un visite de courtoisie que je te fais Clémente... Tu dois bien t'en douter... car nous nous connaissons bien toutes les deux...


Poppea afficha un sourire à la fois courtois et féroce.

- Il se trouve que j'ai été nommée récemment capitaine du Lys, et je faire le tour des guildes de Port Louis pour que nous puissions communiquer enfin ensemble...
Cela fait trop longtemps que nous vivons tous les uns à côtés des autres sans se parler vraiment... il est temps de changer cela!

Poppea attendit la réaction de son homologue...

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Visite diplomatique. le Ven 4 Jan - 7:44

Qui dit visite diplomatique dit aussi négociations et corruption distraction. C'est pourquoi le gigolo se tenait prêt de sa patronne, droit et fier comme un paon, vêtu d'un simple veston qui laissait entrevoir le haut de son torse.
Il regarde lascivement Poppea, se disant que si le besoin s'en faisait ressentir il était disposé à mêler contact charnel agréable pour favoriser la discussion envers sa patronne. N'étant point impoli ou ne souhaitant pas s'imposer comme un malvenu dans une discussion dont il ne souhaite pas s'intéresser, il reste aussi silencieux que concentré dans son travail, s'adossant contre l'un des murs du bordel et gardant le regard envieux rivé sur l'arrivante.
Un seul mot de sa patronne, et l'homme de joie s'exécutera à faire ce qui était en son pouvoir pour mettre à l'aise la jeune invitée.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Visite diplomatique. le Lun 21 Oct - 11:30

Elizabeth pointa le bout de son nez pour la première fois dans cet endroit, étrangement différent des endroits quelle avait pour habitude de fréquenter. Elle croisa alors un homme, plutôt bien battit.

- Excusez-moi mon brave, auriez vous, par pur hasard, aperçu Violette ces derniers temps ?

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Visite diplomatique. le Mar 22 Oct - 8:35

Sous les appels d'air d'une porte ouverte, les épaisses fumées qui envahissaient la pièce à hauteur d'épaule s'estompèrent et en émergea un visage jovial qui ne cessait de fixer l'entrée des locaux. Noir de cheveux, portés mi-longs, balafré de l’œil gauche jusqu'à mi-joue, ses pupilles de couleurs différentes, l'une jaune dorée, vive et agitée, l'autre d'un bleu pâle et fantomatique, statique dans la mort, se posèrent sur la jeune demoiselle pour l'évaluer du regard, n'osant le détourner de peur de tomber sur une scène classique de ce que pouvait être la vie dans un bordel.
En effet, à quelques pas sur la droite, une outre avinée, le ventre à bière et les bras tatoués, se tenait vautrée sur le fauteuil recouvert de cuir et installé devant l'âtre flamboyant. Les jambes tendues devant lui, l'esprit embrumé d'alcool et fumée, il fixait d'un air vide la poitrine potelée qu'il malaxait, une femme sur chaque genou suffisant à combler ses désirs les plus pressants.
Non loin, c'était un rude gaillard au teint hâlé par les mois en mers qui compensait le trop plein d'eau sur laquelle il avait longtemps vogué par une absorption en quantité astronomique d'un liquide ambré dont l'odeur pouvait suffire, à elle seule, à rendre gai d'ivresse les moins habitués des clients.
À quelques pas de là, enfin, vêtue d'une courte jupe blanche complétée par une chemise débraillée qui avait perdu la moitié de ses boutons, la rousse flamboyante trainait à l’étage et sans difficulté aucune un barbu pouilleux et couvert de crasse qui, déjà, laissait glisser ses chausses le long de guiboles couturées de cicatrices.

Douce et fluette malgré la crispation qui y transparaissait cependant, la voix du jeune homme aux traits fins qui se tenait devant l'arrivante s'éleva :


« - Hub... Robert Moustache, bras droit de la propriétaire des lieux. »

D'une courbette, de sa droite, l'homme se saisit de la main gauche de son interlocutrice pour la porter à ses lèvres et y déposer un baiser peu appuyé au niveau des premières phalanges.

« - Ainsi, vous cherchez ma fille. Si la question n'est trop indiscrète, me laisseriez-vous demander si vous êtes de ses amies ? Mademoiselle... ? »

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Visite diplomatique. le Dim 27 Oct - 17:10

Elizabeth hésita tout d'abord à répondre. D'une part, l'ambiance qui se dégageait de ce lieu l’enivrait. En effet, l'odeur nauséabonde d'eau de Cologne et la fébrile fumée qui se mélangeaient dans la salle unifiaient leurs douce mélancolie et trahissaient les émotions jusque là cachées de la jeune femme. D'autre part, l'homme qui lui adressait la parole n'était plus le même. Elle avait l'habitude, à Port-Louis, de le voir sous ses air les plus fiers et les plus robustes. Il paraissait être un homme inaccessible et pourtant si ouvert d'esprit. Hors, parmi la brume nocturne et la luminescence des bougies qui dansaient dans cette l'allée nouvelle, Robert lui paraissait autre, presque étranger. Ses traits du visage étaient plus lisses, plus fins, plus féminins. Son sourire charmeur venait lécher la pudeur du cœur d'Elizabeth et ses yeux, aussi profonds qu'abyssales, envoûtaient son propre regard.

- Votre fille ? J'ignorais quelle était vôtre. Vous avez de la chance, c'est une bonne dame, étrange à première vue, mais adorable. Une amie ? Je n'en sais trop rien, Liberty me le dira.

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Visite diplomatique. le Jeu 31 Oct - 20:58

Un instant, le regard d'Elizabeth avait semblé troublé, et cela suffit au galant homme pour s'inquiéter de l'état de cette visiteuse qui semblait si fragile. Une main rassurante, vint se poser sur son avant-bras, la fermeté de la poigne laissant place à la finesse de doigts peut-être trop délicats pour un homme digne de ce nom. Détaillant de son demi-regard le visage qui lui faisait face, celui qui se faisait appeler Robert laissa un instant échapper une grimace de contrariété, bien vite effacée car il trouvait cela inconvenant face à une dame.

« - Vous m'avez l'air quelques peu pâle. Seraient-ce les lieux qui... Attendez, je vais arranger cela. »

Son pas souple et silencieux le porta jusqu'à la fenêtre la plus proche, aux carreaux de verre, preuve de prospérité de l’entreprise, qu'il ouvrit non sans forcer quelque peu, légèrement abruti par les fumées "joyeuses" que consommaient les clients.
Retournant bien rapidement face à la jeune femme, il hocha la tête d'appréciation en sentant un courant d'air désintoxicateur pénétrer la pièce, et se permit de s'emparer d'une longue veste trainant sur le porte manteau proche de l'entrée principale pour le passer sur les épaules d'Elizabeth avant qu'elle ne s'enrhume. Et de bien vite reculer, intimidé par la proximité trop rapide avec la gente féminine.


« - Faites comme s'il était vôtre. Un oubli d'une cliente peut-être trop réchauffée par l'atmosphère des lieux et qui ne viendra jamais le récupérer, son mari revenu de sa tournée commerciale. »

Afin de cacher des pommettes rosissantes qui ne feraient pas très sérieux pour un employé de bordel, la Moustache simula une petite toux et détourna ainsi le regard, avant de reprendre, main cachant toujours à moitié son visage.

« - Violette est le don que m'a fait la plus belle femme de cette île il y a maintenant deux ans. Un adorable petit bout-de-choux qui tient tout de sa mère, à mon plus grand... plaisir. »

Il lève un index pour noter, toutefois :


« - Mais elle a mes pieds, paraît-il ! J'ai toujours su que Vardek Crim était un grand observateur. Pour un peu, on aurait pu croire que Clémente eut fait un bébé toute seule. »

Il toussote et manque de s'étouffer, en réalisant que ses propos peuvent quand même être perçus de façon sacrément grivoise, et tente de reprendre, l'air de rien :

« - V-v-vous... désirez... quelque chose ? »

Et de réfléchir, avec juste un an et demi de retard, pour se demander :

« - Mais... Que sait-il sur mes pieds ?»

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum