Le Comptoir des Plaisirs

Maison close où vous trouverez plaisirs en tout genre, forum externe lié au jeu pirates-caraibes.com


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Portier ? Barman ? Que Nenni.

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Portier ? Barman ? Que Nenni. le Sam 10 Mar - 13:05

Ce qu'il manquait à ce comptoir, c'est un certain isolement vis à vis de la ville à laquelle il appartient. Je l'aurais trouvé tellement plus attirant s'il avait pu se trouver quelques milliers de pieds plus loin des bâtiments de la ville. Dans une campagne où les clients ressortent aussi incognito qu'ils y viennent. Comme les rideaux noirs qui m'accueillirent il y a plusieurs années. Mais qu'importe, je savais que ma gêne due à la foule serait débarrassée si je trouvais une fonction incongrue qui m'allait dedans. J'y pénétrais.

Comme tout postulant, je cherchais la jeune femme à l'origine des affiches. En même temps, j'espérais secrètement croiser la musculature imposante du maître qui m'avait involontairement motivé à choisir ce lieu. Mon corps était déjà travaillé pour quelques acrobaties, mais je m'efforçais d'agrandir ma carrure pour rejoindre celle de mon modèle. Il me fallait me rapprocher de cette création de Dieu qu'était maître Cornan !

À l'entrée, j'attendis que l'on vienne à moi. Je déposais en signe de paix armes et armures à l'entrée. Après avoir fait comprendre aux quelques regards tournés que mes intentions n'étaient pas belliqueuses, je me présentais. Je donnais nom, prénom, et motivation : Adam Blown cherche une nouvelle vocation.

"Vous avez besoin de personnel et j'aimerais ce travail chez vous. Portier ? Non. Barman ? Non plus. Je serais Homme de joie monsieur, madame..."

Et je fixais mon ou mes interlocuteurs d'un air extrêmement sérieux. Je l'étais. Ils pouvaient m'examiner nu comme un ver s'ils le souhaitaient, je m'y plierais. Disons que j'avais quelques expériences dans ce domaine.

(Edit hrp : En ce qui concerne les talents de luxure : Si c'est vraiment urgent, je peux me retirer rôdeur pour avoir toute la branche de luxure. À vous de me dire si c'est vraiment important, ou bien si ça peut attendre que j'ai pris un lvl pour avoir mœurs légères =) )

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Portier ? Barman ? Que Nenni. le Dim 11 Mar - 12:35

Violette

avatar
Entremetteuse
la lettre que ce mystérieux Adam lui avait envoyé avait déjà fortement attiré l'attention de Clémente. La demande de l'anglais était plutôt incongrue, mais sa présence l'était encore plus. Elle ne savait pas trop ce qui la perturbait chez cet homme. L'assurance qu'il affichait ? Peut-être son regard qui provoquait un étrange écho en elle. Elle était mal à l'aise, et tenta de le cacher en haussant un sourcil et détaillant l'homme des pieds à la tête.

Messire, je ne m'attendais pas à vous voir arriver si vite. Je dois vous avouer que je n'avais pas prit votre demande au sérieux, vous n'avez pas l'air capable de faire ce que vous ambitionnez, ni de tout assumer.

Comme à son habitude lorsqu'elle ne se sentait pas en confiance, elle avait besoin de provoquer son interlocuteur, de chercher ses limites. Que l'autre soit dérangé et ne puisse pas voir son malaise.

Elle avance d'un pas vers lui, mais ne franchit pas l'entière distance qui les sépare.


Homme de joie, dites vous ? Pourriez vous vraiment tout oser pour offrir le plaisir à nos clients ? Savez vous que la grande majorité des personnes à vous acheter seront des hommes ?

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Portier ? Barman ? Que Nenni. le Dim 11 Mar - 18:59

« …vous n'avez pas l'air capable de faire ce que vous ambitionnez, ni de tout assumer. »

J’avais le dos bien droit, les mains jointes derrières, et l’allure d’un soldat au garde à vous. Je n’eus pas d’autre réaction à sa provocation qu’un bref tic au niveau de ma joue gauche. J’aurais pu la prendre comme une samaritaine pour me prévenir des horreurs de la prostitution, mais je savais qu’elle ne visait pas à me mettre en garde. Quelques soient ses objectifs sur le moment, je penchais légèrement la tête sur le côté pour l’observer curieusement. Le meilleur moyen de vérifier ses dires, reste de me donner ma chance de le lui prouver. Je n’avais aucun argument en ma faveur et quand bien même je lui exposerais les expériences de mon passé, elle pouvait ne pas me prendre au sérieux.

Elle enchaîna avec quelques questions qui n’obtinrent comme réponse qu’un hochement de tête de ma part. Le plaisir d’un client était un devoir si j’avais ce travail. Le devoir était un luxe qui m’empêcherait toute réflexion douloureuse et surtout, tous les choix à réaliser dans ma petite existence de chien. Alors oui. Si je ne pouvais le lui prouver ici et maintenant, je me plierais en quatre pour le désir de mon client, dusse-t-il m’infliger souffrance physique pour son extase.

« Savez-vous que la grande majorité des personnes à vous acheter seront des hommes ? »

Mes yeux pétillèrent un court instant. Je posais sur elle un regard insistant, ma tête se penchant davantage de biais comme si je cherchais à la sonder. Ce qui n’était pas le cas, c’était une manie qui ne me quittait pas.

« Hommes, femmes, animaux… Du moment que le client vous paie. »

En tout cas, je n’avais pas peur de ce dans quoi je m’engageais.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Portier ? Barman ? Que Nenni. le Mar 13 Mar - 19:12

Cornan

avatar
Cerbère
Caché dans la pénombre de la pièce, Cornan prit la parole suite aux dire d'Adam.

"Ouééé ! Femmes, pucelles, ours, tortue, indigène, pirate imbibé, bouteilles... !
Ca être rigolo et agréable !"


Il réfléchit deux secondes.

"Enfin, ça être plus agréable de faire homme plutôt que femme, sauf peut être la bouteille... quoique... hum... enfin bref."

Le barbare tourne autour d'Adam, le fixe de haut en bas puis il s'appuie sur le comptoir.

"Toi devoir muscler un peu plus toi. Ca aider toi, surtout pour ours, bien que douleur être aussi source de plaisir. Toi regarder moi."

Il contracte alors tous ces muscles, gonflant encore plus sa carrure.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Portier ? Barman ? Que Nenni. le Jeu 15 Mar - 8:28

Maître Cornan vient d’entrer dans la pièce, j’ai le cœur qui bat. Je restais immobile et droit lorsqu’il me tournait autour, ma tête seule se permettant quelques mouvements pour le suivre du regard. Il m’offrit quelques conseils et j’acquiesçais d’un « Oui monsieur » pour ne pas être impoli. Faire l’homme, oui. Mais si le client préférait prendre cette fonction alors je ne contesterais pas les ordres du client. Je savais jouer les deux rôles plus ou moins poussés suivant le contexte. Il gonfla ses puissants muscles et je ne pus faire autrement que de l’admirer. De passer mon regard sur ses épaules carrées, ses bras bétonnés, son torse saillant, ses abdominaux qui ressortaient, sa taille immense. Mon regard dériva évidemment sur toutes les parties de son corps sans faire d’exception. Je pris mon temps, car ce serait irrespectueux de ne pas faire honneur à ce corps si bien fichu en le matant comme je le faisais.
Je finis par hocher sérieusement la tête pour lui montrer que j’avais compris. Je ne comptais pas forger ma carrure pour être tout à fait comme la sienne, mais je pouvais bien muscler encore un peu la mienne en revanche.

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Portier ? Barman ? Que Nenni. le Ven 16 Mar - 20:00

Oui !!! C’est bien ma belle, encore une fois !

Emerveillée par les magnifiques sourires de Violette, Shyriane avait entendu des voix masculines au rez-de-chaussée. La curiosité étant une de ses principales qualités dans l’apprentissage de la médecine, celle-ci s’était déjà de nombreuses fois retournée contre elle. Ne tenant plus en place, elle prit la petite dans ses bras et se posta en haut des escaliers, là où on ne pouvait pas la démasquer.

Ce qu’elle découvrit la ravis au plus haut point. Deux hommes à demi-nu exhibaient leur magnifique musculature en se faisant miroir. Il s’agissait de Cornan et d’un homme qu’elle ne connaissait pas mais qui semblait venir postuler au Comptoir en tant qu’homme de joie. Shyriane se dit intérieurement qu’elle ne manquerait pas de lui faire passer une visite médicale…

Probablement dérangée par la nouvelle chaleur que dégageait son corps, Violette se mit à chouiner, révélant immédiatement la présence des deux espionnes. Sentant son sang ne faire qu’un tour, Shyriane repris son sang froid et descendit les escaliers tranquillement l’air de rien.


Tiens, mon cher Cornan, nous avons apparemment de la visite, me feriez-vous l’honneur de faire les présentations ?

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum